Ron Haselden | Papillon de la nuit – Manoir des Guérandes, Bretagne, Avril 2013 – Octobre 2014.

Ron sous la neige

Ron Haselden

Papillon de la nuit

Manoir des Guérandes, Plouër-sur-Rance, Côtes d’Armor, France

Vernissage: 28 Avril 2013

Ouvert du 29 Avril 2013 au 30 Octobre 2014

Papillon de la nuit est un des projets de sculpture le plus ambitieux  réalisé par l’artiste Ron Haselden dans les paysages ruraux de Bretagne. Dans le parc du Manoir des Guérandes, deux vastes plans de cordelettes tressées de couleur, d’une longueur de cent mètres, s’étendent comme des ailes inclinées, qui s’élèvent doucement jusqu’à quatre mètres au dessus du sol. Leurs formes sont semblables à celles des dessins isométriques d’architecture quand leur transformation en installations performatives modifie le point de vue et les angles de perspective. Le soleil dans sa course d’est en ouest joue à travers les surfaces de couleur bleue. Les ombres des nuages, celle des chênes et des marronniers environnants viennent passagèrement assombrir la  lumière du soleil. La nuit, la lune verse une douce lumière qui baigne les vastes plans de l’installation et dessine l’arc des ailes du Papillon. Les visiteurs sont invités à emprunter les nombreux sentiers qui s’entrecroisent sous la structure complexe de tiges d’acier, là où elle enferme des poches de végétation qui peuvent ainsi pousser librement. Ces sentiers, microcosmes de la vie sauvage en Bretagne, permettent d’observer les papillons, les abeilles et les petits animaux qui abondent dans ces jardins.

Papillon de la nuit sera visible pendant 18 mois, du 28 avril 2013 au 30 octobre 2014 dans Le parc des Guérandes qui sera ouvert au public du 28 avril au 9 juin 2013 les samedis, dimanches et jours fériés de 14h à 18h.

Pour toute visite en dehors de ces dates, contacter
Hélène de Ségogne, Association l’Art au fil de la Rance.
E: helenedesegogne@hotmail.com
T: +0033 (0)6 07 12 28 68

Dans le cadre d‘Ulysses, les célébrations des 30 ans du FRAC Bretagne, Ron Haselden présentera également son travail. Il peut également  être vu à la galerie du FRAC Bretagne à Rennes et au Stiff sur l’île d’Ouessant entre le 17 mai et le 25 août 2013.

À propos de l’artiste
Depuis près de six décennies, Ron Haselden est un des plus importants sculpteurs in situ de Grande Bretagne.  À dix sept ans, Haselden reçoit une bourse Andrew Grant pour étudier la sculpture  à l’Edimbourg Collège of Art de 1961 à 1966. Il continue sur cette voie au Département des Beaux Arts à la Reading University, où il suit, au début des années 70, une spécialisation dans les matériaux mixtes. Il enseigne  également aux écoles de Chelsea et Slade. A la même époque, Ron Haselden prend une part active dans le mouvement du cinéma expérimental. Depuis il produit de nombreuses œuvres à partir de matériaux innovants, tels que des échafaudages, des épaves de bateaux et de fil de pêche, et plus récemment des LEDs et circuits numériques. Sa récente série d’installations in situ à grande échelle comprend des projets à la fois ruraux et architecturaux tant en France et qu’en Grande Bretagne. Nombre de ces projets sont réalisés avec des communautés locales ou avec des exclus de la société. Ainsi Nine Men Drawing en 2009, fut le fruit d’une collaboration étroite avec des prisonniers de la prison de Durham. Ce projet a pris toute sa dimension avec la transposition de dessins de détenus en sculptures lumineuses diffusées dans les cloîtres de la cathédrale de Durham durant le festival  « Lumière ». Plus récemment Ron Haselden a travaillé avec des groupes d’enfants venus de nombreuses écoles londoniennes. Il a transformé leurs dessins en sculptures lumineuses animées, toujours installées sur plusieurs sites le long du canal Régents.

Avec des artistes comme Barry Flanagan et Anthony Caro, Ron Haselden a, dès le début de sa carrière, considérablement remis en question l’orthodoxie de la sculpture britannique post-Victorienne. Le point de départ de sa pratique est le déplacement du socle vers le paysage comme lieu d’exposition. Avec ce déplacement, il a fait dériver l’œuvre loin de son environnement habituel pour recentrer sa signification en relation avec un contexte aléatoire. La structure et l’espace sont les traits caractéristiques de sa pratique, ce sont les sujets qu’il explore constamment en exploitant au maximum les qualités du matériau qu’il utilise dans ses œuvres. L’importance de son influence sur la sculpture et l’art des installations en Grande Bretagne durant les six décennies précédentes est avérée et confirmée par les nombreuses récompenses et prix que l’artiste a reçus tout au long de sa carrière, par example The British School at Rome, The Arts Councils of Great Britain, The Hamlyn Foundation, The Elephant Trust, The Esmée Fairbairn Foundation, The London Arts Board, The Henry Moore Foundation, The British Council, The RSA Art For Architecture, l’Alliance Française, le Conseil Général des Côtes d’Armor, et le Fonds Régional d’Art Contemporain de Bretagne.

Pour plus d’informations sur l’artiste :

www.domobaal.com

www.ronhaselden.com

http://www.ddab.org/Haselden

www.luxonline.org.uk

Pour tous renseignements sur Papillon de la nuit, contacter :
Domo Baal
E: info@domobaal.com
W: domobaal.com
M: +0044 (0)7801703871
 

TEXTE DE MATTHEW REEVES  (traduction Christine Benadretti et Guillaume Lissillour)

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s